Instantanes d’infini d’Annick Justin-Joseph au théâtre Aimé Césaire, . Festival de la Ville de Fort-de-France

Reviewed by Capital Critics Circle

image image image

Ruddy Sylaire -Le Photographe et Audrey Pamphile

Photo: Marie-Claire DELBE-CILLA  clip_image002

INSTANTANES D’INFINI d’ Annick JUSTIN JOSEPH  : en création originale au 44° Festival de la Ville de Fort de France, Martinique Les 11 et 12 Juillet 2015 – 19H30 THEATRE AIME CESAIRE

La part corporelle (non verbale) du théâtre constitue un des piliers  de sa recherche, car nous dit-il, « avant de parler il faut bien un corps… »

Il entend grâce aux arts de la scène «  poursuivre l’étude, la quête de ce que le corps peut apporter au texte pour atteindre ‘les noyaux sensibles’ de ceux qui assistent au spectacle vivant. »

Dans l’atelier du Photographe, rôle qu’il interprète avec comme partenaire féminin, Audrey PAMPHILE, dans le rôle de Ludivine, ce petit bout de femme en devenir, viendra à bout de ses propres démons : Ludivine, au cours de ses prises de vue en effet se libère, s’oppose, se construit… jusqu’à pouvoir regagner, finalement pour mieux se battre, ce monde violent qui l’a vue naître.

« Là – bas… dit – elle, parlant de ceux du monde d’où elle vient, on tue pour un mauvais regard… ! »


Past Reviews