August, 2011

When the Rain Stops Falling (Lorsque la pluie s’arrête) d’Andrew Bovell, mise en scène de Peter Hinton

Reviewed by Alvina Ruprecht

when.jpgLe Festival Shaw qui  se déroule chaque année à Niagara on the Lake, au bord du Lac Ontario près de la frontière américaine,  est le seul festival au monde consacré à l’œuvre de  George Bernard Shaw et aux  auteurs dramatiques qui ont émergé pendant son vivant (entre 1856 et 1950).  Cette année, dans le cadre du  Festival Shaw, Peter Hinton, directeur  artistique du théâtre anglais au Centre national des Arts  à Ottawa, a monté  When the Rain Stops Falling (Lorsque la pluie s’arrête), par l’Australien Andrew Bovell.  Cette  première canadienne d’un auteur mieux connu chez nous pour ses scénarios cinématographiques (Strictly Ballroom) que pour ses pièces de théâtre, était une  véritable découverte  et surtout un défi que  Peter Hinton a relevé avec brio.
L’objet de notre regard est la trajectoire mystérieuse de plusieurs générations d’une famille originaire d’Angleterre et d’Australie. Un jeune homme, Gabriel Law (Jeff Meadows) tente de reconstituer la vie de son père Henry (joué par Graeme Somerville avec une puissance tragique remarquable)  qui a disparu quand il avait sept ans. Il ne sait rien de ce père puisque sa mère n’a jamais voulu en parler. Il y a donc des secrets de famille très troublants que le jeune homme voudrait élucider.  Sa quête nous entraîne dans une trajectoire mystérieuse à travers le monde,  alors que le  lien australien marque cette écriture scénique d’une manière inusitée.

(more…)

Stratford 2011: What have you done with the scissors? The Homecomings’opening speach gives the audience “frissons”.

Reviewed by Jamie Portman

Harold Pinter’s unspoken menace: Stratford’s The Homecoming the only hit among August openings

Postmedia News August 17, 2011

STRATFORD, Ont. – “What have you done with the scissors?”

Why should this opening speech from Nobel laureate Harold Pinter’s The Homecoming set off a frisson of unease in an Avon Theatre audience?

Consider it an early signal that the Stratford Festival is firmly on course with its splendid revival of a landmark play.

Indeed, The Homecoming is the one triumph among a trio of August openings that also include a decorative but dull revival of Moliere’s The Misanthrope, and a bungled reading of Michel Tremblay’s Hosanna.

(more…)

Shaw Festival 2011. When the Rain Stops Falling. Peter Hinton’s Masterpiece.

Reviewed by Alvina Ruprecht

Peter Hinton, artistic director of the English theatre at the National Arts Centre had his work cut out for him at the  Shaw Festival with the staging of Andrew Bovell’s play When the Rain Stops Falling.  The work is a complex investigation of family secrets, intimate tragedies, experiences of shame, despair and confused identities.
Photo: by David Cooper. Jeff Meadows as Gabriel Law in When the Rain Stops Falling

Gabriel Law (Jeff Meadows) sets out on a mysterious quest, trying to reconstitute the life of Henry, his father, played by Graeme Somerville with a sense of great tragic presence. Since his father disappeared when he was only seven years old,  Gabriel knows nothing about him, and his mother (Donna Belleville as the older Elizabeth) refuses to speak of her husband. It quickly becomes clear that the family history, which crosses through several generations, moving back and forth from London England to Australia, is set out almost like a series of fragmented dreams, suggesting troubling secrets that the young man must bring to light and resolve, in order to come to terms with his own life.

(more…)

Shaw Festival, Lorsque La Pluie S’arrête. Theatredublog.unblog.fr

Reviewed by Alvina Ruprecht

 

Le Festival Shaw qui  se déroule chaque année à Niagara on the Lake, au bord du Lac Ontario près de la frontière américaine,  est le seul festival au monde consacré à l’œuvre de  George Bernard Shaw et aux  auteurs dramatiques qui ont émergé pendant son vivant (entre 1856 et 1950).  Cette année, dans le cadre du  Festival Shaw, Peter Hinton, directeur  artistique du théâtre anglais au Centre national des Arts  à Ottawa, a monté  When the Rain Stops Falling (Lorsque la pluie s’arrête), par l’Australien Andrew Bovell.  Cette  première canadienne d’un auteur mieux connu chez nous pour ses scénarios cinématographiques (Strictly Ballroom) que pour ses pièces de théâtre, était une  véritable découverte  et surtout un défi que  Peter Hinton a relevé avec brio.

(more…)

Past Reviews